Bioinfo QUIZZ

1. La prédiction de structure secondaire de protéines est possible à partir de la séquence :
  VRAI
  FAUX
2. Il vaut mieux ne pas utiliser plusieurs méthodes de prédiction de structure secondaire de protéines :
  VRAI
  FAUX
3. La minimisation d'énergie permet de franchir des barrières énergétiques :
  VRAI
  FAUX
4. Dans une hélice de n résidus :
  (n-1) résidues forment des liaisons H
  (n-2) résidues forment des liaisons H
  (n-3) résidues forment des liaisons H
  (n-4) résidues forment des liaisons H
  n résidues forment des liaisons H
5. Deux protéines de repliements différents peuvent avoir le même site actif :
  VRAI
  FAUX
6. Le programme BLAST est une méthode de recherche de similarités :
  Locales
  Globales
7. GenBank est une base de :
  séquences protéiques
  séquences nucléiques
  structures 2D
  structures 3D
8. La technique du dot-plot permet de connaitre les zones de répétition interne à l'intérieur d'une séquence :
  VRAI
  FAUX
9. Quel est le nombre de résidus par tour dans une hélice alpha de protéines ? :
  2.4
  2.9
  3.9
  3.6
10. La théorie des graphes a été utilisée pour détecter des sites communs à 2 protéines :
  VRAI
  FAUX
11. La modélisation moléculaire par homologie est facilement faisable au dessus de 30% d'identité :
  VRAI
  FAUX
12. Dans la PDB, le nombre de structures connues en 2016 est plus proche de :
  1000
  10000
  100000
  1000000
  5 Millions
13. La E() value est toujours inférieure à 1 :
  VRAI
  FAUX
14. On peut détecter les régions de faible comlpexité avec des matrices de points (dot-plot) :
  VRAI
  FAUX
15. Il existe une solution exacte au problème de l'alignement multiple de séquences protéiques. :
  VRAI
  FAUX
16. Il peut y avoir des molécules d'eau associées à la structure :
  VRAI
  FAUX
17. Lors de la comparaison de structures 3D le RMSD est indicatif :
  de la ressemblance entre les séquences et il est minimal
  de la ressemblance entre les structures et il est minimal
  de la divergence des séquences et il est maximal
  de la ressemblance entre les structures et il est maximal
18. La matrice de substitution BLOSUM 62 correspond à :
  une distance évolutive de 62000 ans.
  un pourcentage d'identité de 62%.
  une matrice déduite de l'alignement de 62 séquences
19. Les méthodes quantiques tiennent compte des orbitales atomiques :
  VRAI
  FAUX
20. Le paramètre SOV est un indice de qualité par résidu prédit en structure secondaire :
  VRAI
  FAUX

   
Si vous trouvez des erreurs merci d`'envoyer un mail à gilbert.deleage@ibcp.fr