Bioinfo QUIZZ

1. Le nombre de gènes humains est proche de :
  300
  3000
  30000
  300000
  3 millions
2. Deux protéines de repliements différents peuvent avoir le même site actif :
  VRAI
  FAUX
3. Les banques spécialisées sont :
  plus petites que les banques généralistes
  plus complètes que les banques généralistes
  remplies d'erreurs
4. GenBank est une base de :
  séquences protéiques
  séquences nucléiques
  structures 2D
  structures 3D
5. La modélisation moléculaire par homologie est facilement faisable au dessus de 30% d'identité :
  VRAI
  FAUX
6. Le pourcentage de similarité est toujours inférieur ou égal au taux d'identité :
  VRAI
  FAUX
7. La programmation dynamique ne permet que de faire de l'alignement global entre 2 séquences :
  VRAI
  FAUX
8. Il est pertinent de dire que 2 séquences présentent une forte d'homologie :
  VRAI
  FAUX
9. En modélisation par homologie la construction des boucles ne pose pas de problèmes particulier :
  VRAI
  FAUX
10. Le serveur ENSEMBL permet d'explorer le génome humain :
  VRAI
  FAUX
11. En modélisation par homologie on peut être amené à changer l'orientation des chaînes latérales :
  VRAI
  FAUX
12. Si on peut changer l'ordre des acides aminés à volonté, il n'est pas possible d'obtenir un alignement meilleur que celui fournit par un programme automatique :
  VRAI
  FAUX
13. Le résultat d'un alignement multiple est dépendant de l'ordre des séquences dans le fichier d'entrée :
  VRAI
  FAUX
14. Un algorithme d'alignement local est préférable à un algorihtme global pour aligner des séquences de protéines modulaires :
  Oui
  Non
15. Il existe une solution exacte au problème de l'alignement multiple de séquences protéiques. :
  VRAI
  FAUX
16. Les hélices transmembranaires monomérique ont une amphiphilie forte :
  VRAI
  FAUX
17. La dynamique moléculaire peut se faire sous contraintes expérimentales :
  VRAI
  FAUX
18. Il existe très peu d'échelles d'hydrophobie :
  VRAI
  FAUX
19. La E() value est dépendante de la taille de la banque de données :
  VRAI
  FAUX
20. Le recuit simulé :
  garantit de trouver le vrai minimum d'une fonction
  ne permet pas de franchir des barrières d'énergie
  est applicable uniquement en chimie macromoléculaire
  permet d'obtenir une solution raisonnable pour un problème NP complet
  consiste à chauffer la molécule avec un bec Bunsen

   
Si vous trouvez des erreurs merci d`'envoyer un mail à gilbert.deleage@ibcp.fr